Nous suivre
Don          S'inscrire à la newsletter          Contact

PARTEZ À LA DÉCOUVERTE DE DEMEURES

D’EXCEPTION EN BELGIQUE

VESTA est un réseau de maisons privées d’exception, joyaux du patrimoine belge, que leurs propriétaires ont décidé d’ouvrir au moins partiellement au public. Ceux-ci ont en commun la passion de leur demeure, la volonté de le transmettre aux générations futures et le désir de partager leur enthousiasme avec un public intéressé. En visitant ces lieux, vous vous offrez un pur moment d’émerveillement mais vous soutenez aussi les propriétaires tant moralement que financièrement.

Le nom de ce réseau tout neuf fait référence à Vesta, la déesse romaine de la maison, du foyer et de la famille, symbolisée par le feu sacré qui brûlait dans son foyer.

Vous trouverez ici pour chaque maison, le lien qui vous mènera vers leur website, et vous informera quant aux possibilités de visites. Nous vous recommandons de consulter le site de ces demeures avant de vous déplacer.

Avec le soutien de la Loterie Nationale et de ses joueurs

Anvers

Polderstraat 51 2260 Westerlo

Château de Westerlo

Depuis plus de cinq siècles, le nom des Merode est lié à l’histoire de la commune de Westerlo. La fonction défensive de ce château militaire est confirmée par l’épaisseur des murs du donjon datant du début du 14ème siècle. En 1620, la famille Merode acheta les droits de propriété et en 1626 Westerlo devint un Marquisat. Personnage très important, Jean Philippe Eugène de Merode Westerlo (1674-1732) remplit de nombreuses et importantes fonctions militaires sous le règne de l'Empereur Charles VI d'Autriche puis de l'impératrice Marie-Thérèse. Au cours de ses voyages, notamment à Versailles, il découvrit la beauté des jardins à la française. Il dessina donc le parc qui s’étend devant le château, planta les drèves à quatre rangées de chênes, de hêtres ou de tilleuls et fit aussi construire un large bassin. Il entreprit également des travaux d’embellissement du château. Leur impact fut considérable et est toujours visible aujourd’hui. 

Partager

Flandre Occidentale

Peperstraat 3, 8000 Brugge

Domaine Adornes

Bienvenue dans l’intimité d’un authentique domaine familial du Moyen- âge! Vous ferez la connaissance d’Anselme Adornes. Ce chevalier, pèlerin, diplomate et marchand était un membre brillant d’une des éminentes familles de Bruges au XVè siècle. On y admire encore aujourd’hui son héritage, une mystérieuse chapelle familiale inspirée de l’église Saint-Sépulcre à Jérusalem, des maisons-dieu et un hôtel particulier.

Partager

Partager

Naaldenstraat 19 8000 Bruges

Hof Bladelin

Dès l’entrée dans le jardin clos de la Hof Bladelin, vous êtes plongé dans l’atmosphère de Bruges au temps des Bourguignons. La construction de cet hôtel particulier fut commandée par Pierre Bladelin, trésorier de l’Ordre de la Toison d’Or puis fut agrandie par Piero de Medici, descendant de la célèbre famille de banquiers florentins et ensuite par la famille d’Egmont au XVIè siècle. Au début du XIXè siècle, le révérend Léon de Foere dont le rôle fut important lors de la création de la Belgique installa une école de dentelle et fit bâtir une chapelle néoclassique pour sa toute jeune congrégation. Il orna sa salle des audiences de fresques monumentales copies des peintures des Stanza di Rafaello au Vatican.


Wulfhagestraat 18 8000 Bruges

Maison La Visitation

La Visitation date en partie du XIIIè siècle et a subi des transformations aux XVIIè et début du XXè siècles. Jadis constituée de deux maisons, la Visitation fut réunie par un seul propriétaire dès 1776. Depuis lors, elle est toujours habitée par des familles patriciennes brugeoises parentes. La succession des propriétaires s’est souvent effectuée par les femmes. Parmi les occupants les plus célèbres du moyen-âge, on compte Jan Breydel. Ce domaine historique entièrement décoré dans le style du XVIè siècle est régulièrement ouvert au public.

Partager

Steenbrugsestraat 26 8210 Zedelgem-Loppem

Château de Loppem

Dans la campagne verdoyante de Bruges, se dresse cette perle néo-gothique entourée d’un magnifique jardin et d’un labyrinthe. En octobre 1918, le Roi Albert I y installa ses quartiers et c’est là que se forma le “Gouvernement de Loppem”, soit la première tripartite. L’architecture du château est extrêmement bien conservée. Une collection d’art exceptionnelle est également accessible au public.

Partager

Flandre Orientale

Beaucarnestraat 9 9700 Oudenaarde

Maison Beaucarne

Venez découvrir la Maison Beaucarne et bénéficier d’une visite guidée unique, présentée par la génération actuelle des résidents. Vous plongerez dans l’histoire et découvrirez ces intérieurs charmants et authentiques et ses collections originales rassemblées par la même famille depuis 1748. Ne quittez pas les lieux avant d’avoir visité la plus ancienne serre de raisin du pays.

Partager

Drongenstationstraat 2b 9030 Drongen-Tronchiennes

Fabrique de couleurs Blanc-fixe

Cet immeuble représente un bel exemple d'architecture industrielle du début du 20e siècle, situé dans la banlieue gantoise. Une fabrique de couleurs s’y était établie, spécialisée dans la fabrication de teintures. La participation de l’entreprise à plusieurs expositions universelles dans les années 1930 : Anvers, Bruxelles et Liège, lui assura une renommée internationale avec notamment le Blanc-fixe, formule brevetée de la famille. Après l'arrêt de l’entreprise, Stefanie De Graef, la petite-fille des fondateurs de l'entreprise familiale Hilaire Grootaert et Alice Vandegehuchte a repris le bâtiment pour y organiser des événements tels que concerts, mariages, réunions d'affaires, expositions, etc. Elle s'occupe de l'entretien et de l'aménagement des bâtiments en veillant à préserver le caractère industriel du site.

 

Partager

Eeckhoekstraat 5 9270 Laarne

Château de Laarne

A un jet de pierre de la ville de Gand se dresse le prestigieux château de Laarne. Au cours des siècles, la forteresse médiévale s’est transformée en une élégante maison de plaisance aristocratique. C’est toujours la grandeur de cette époque qui rayonne aujourd’hui.

Partager

Kasteelstraat 36 9770 Kruisem

Château de Huysse-Lozer

Le domaine du château situé est la propriété de la famille della Faille d’Huysse depuis 1654. Le château de forme carrée a reçu son apparence néoclassique lors des rénovations réalisées au 18ème siècle. Depuis la Kasteelstraat, vous avez une belle vue sur la façade arrière totalement symétrique. Depuis l’ Appelhoekstraat, vous apercevez la façade sud. Parmi les annexes vous trouverez entre autres, un porche d’entrée, les dépendances transformées en B&B, un ancien pigeonnier et la ferme "Neerhof" reconvertie à la location pour voe événements (mariages, séminaires, etc.). Le grand parc (13 hectares) boisé et agrémenté de quelques grands étangs fut dessiné par Edouard Keilig . Une double drève relie le domaine à l’église de Notre Dame du Bon Secours.


Partager

 
Beervelde-dorp 75 9080 Beervelde

Parc de Beervelde

Le parc de 25 ha a été dessiné en 1873 (époque romantique) dans ce qu’il est convenu d’appeler “le style paysager anglais”. Le but des maîtres d’ouvrage, les Comtes de Kerchove de Denterghem, fut que le parc serve de vitrine à une jeune horticulture gantoise en plein essor. Aujourd’hui, le parc est toujours aux mains de la même famille et est entretenu toute l’année afin de servir de décor en mai et en octobre aux Journées des Plantes de Beervelde, internationalement renommées. Beervelde est également réputé pour les peintures de Roger Raveel. Une œuvre monumentale et insolite couvrant tous les murs de la cave du vieux château. Cette visite d’un des chefs-d'œuvre de l’artiste nous offre une expérience unique! 

Partager

Kruisstraat 368 9600 Renaix

Villa Madonna

La Villa Madonna apparait comme un château du 19ème siècle de style art nouveau, dressé sur les flancs du légendaire Kruisberg à Renaix. 
La Villa Madonna et son jardin furent dessinés par l’architecte M. De Noyette en 1906 à la demande du juge de paix Edmond Matthys. Les plans nous montrent les éléments tels que balcons, loggias et un belvédère implantés pour souligner la vue remarquable sur le jardin et les alentours.  La villa demeura presque 100 ans dans les mains de la même famille et dans son état d’origine, elle représente la dernière demeure dont l’intérieur et l’extérieur furent dessinés par l’architecte M. De Noyette. Joost et Caroline Van Goethem- Van Den Bossche sont les propriétaires passionnés et amoureux de cette maison dont l' historique et l’ artisanat sont remarquables.  Toutes les visites et arrangements ont pour objectif d’entretenir, restaurer et rénover le domaine de la Villa Madonna dans toute sa beauté ». Vous serez accueillis pour une visite historique suivie d'une collation artisanale du torréfacteur EDMOND.

Partager

Ooidonkdreef 9 9800 Deinze

Château d’Ooidonk

Dans un méandre de la Lys, proche de Gand, l’élégant château cerné d’eau et entouré d’un vaste parc, rayonne d’une harmonie paisible qui ferait oublier son histoire turbulente! Cette forteresse médiévale reconstruite en 1595 constitue l’un des plus beaux exemples d'architecture de la Flandre espagnole à la Renaissance. A l'heure actuelle, ce domaine historique forme toujours le cadre de vie des descendants de la famille. 

Partager

Stationstraat 105 9080 Lochrisiti

Château "Rozelaar"

Le domaine original de Rozelaar date du Moyen-Âge et dépendait de l'abbaye de Saint-Bavon à Gand. Au XVIIIème siècle, le prince-évêque Ferdinand von Lobkowicz disposait déjà alors d'un grand jardin et d’une rare collection de plantes étrangères. Le château actuel, commandé par la famille De Cock, fut conçu par l'architecte gantois Minard au début du 19e siècle, intégrant les écuries et les deux orangeries de l’ancien château entouré de douves dont les seuls vestiges sont les deux tours d'entrée médiévales. La famille Vuylsteke lança dans la deuxième partie du XIXème siècle une entreprise horticole sur le terrain du château de Rozelaar. Ce fut le début de ce qui allait devenir une entreprise de culture de plantes ornementales internationalement reconnue. Depuis 1995, le château et l’ensemble du domaine sont classés comme monument et « vue de village ». Le parc et les différents bâtiments de la propriété ont fait l'objet d'une vaste rénovation de 2008 à 2024 sous la direction de l'architecte Stéphane Boens.


Partager

Liège

 Hameau de Lassus 1 - 4180 Hamoir

Château de Lassus

Situé dans un hameau de la commune de Hamoir (à 12 km de Durbuy), le château de Lassus, lové dans un écrin de verdure le long de l'Ourthe, se compose d'un ensemble architectural ayant évolué au fil des époques et de ses propriétaires successifs. De ses origines médiévales (XIIIè - XIVè ? ) subsiste un donjon, autrefois crénelé, dont la cave est encore en son état originel. En 1580, le bien passa, par mariage, à la puissante maison de Maillen. Suite à différentes transformations (XVIIè, XVIIIè et début XIXè), le château est remanié en style Louis XV liégeois. En 1751, la propriété est acquise par François-Gaspard de Donnea qui en devint donc mayeur héréditaire et dont les descendants occupèrent les lieux jusqu'en 1892. Le domaine de Lassus passa ensuite à la famille Chaudoir qui modifia considérablement le château sous l'inspiration de l'architecte Paul Demany.
En 1923, l'ensemble fut acheté par Léopold Ranscelot, un industriel et financier liégeois, dont les descendants occupent toujours les lieux.

Depuis la fin 2017, une grande partie de l'édifice a été aménagé en un gîte (9 personnes), à destination des familles : l'accueil et la visite du château (et plus spécialement d'un mécanisme d'horloge, datant de 1776) est réalisée par les propriétaires. En raison de ses dimensions hors normes, ce gîte peut également servir, sur demande, à l'organisation de petits événements familiaux : une soixantaine de personnes au maximum.

Un second gîte est en voie de réalisation dans les dépendances du château.
 

Partager

 
Rue Ed. de Sélys-Longchamps 112 4300 Waremme

Château de Longchamps

Le château de Longchamps est l’un des rares châteaux d’époque Premier Empire construit dans l’ancienne principauté de Liège car durant l’occupation française, le style Louis XVI y était demeuré la référence. Longchamps fut bâti par Michel Laurent de Sélys-Longchamps (1759-1837). En 1795, l’année de l’annexation de la principauté de Liège à la France, il fut président de la nouvelle administration municipale de Liège et maire en 1800, sous le Consulat. Le château fut construit entre 1805 et 1810 d’après les plans de l’architecte parisien Aimé Dubois. Un très bel ensemble architectural comportant une charmante petite aile reproduisant une « tente à drapés » évoquant les campagnes napoléoniennes. Quant au parc, il fut remodelé par Fuchs et comprend plusieurs arbres originaires d’Amérique du Nord.

Partager

Partager

Rue de Borlez 45 4317 Faimes

Château de Waleffe

Le château principal construit en 1706, est l’extension d’une ferme fortifiée du XVIè siècle. De 1580 jusqu’ à aujourd’hui, le château a donc été transmis de génération en génération à la famille des propriétaires actuels, les barons de Potesta de Waleffe, descendants directs du Grand Curtius. L’intérieur du château ainsi que les anciens jardins à la française et les fontaines ont été directement inspirés des dessins de Daniel Marot (château de Loo NL). Pendant la seconde guerre mondiale, autour de Noël, 500 soldats américains arrivèrent au château et y séjournèrent environ un an. Le château de Waleffe est classé patrimoine exceptionnel de Wallonie. 

Partager

Partager

Rue de l'Orangerie 8 4470 Saint-Georges-sur-Meuse

Château de Warfusée

Edifié par Florent d'Oultremont, ce château, pur joyau du 18e siècle, est encore aujourd'hui la demeure des Comtes d'Oultremont. Construit en carré et entouré d'un parc agrémenté d'un étang, il est de grande élégance architecturale. Le château, avec ses annexes, l'orangerie et les terrains environnants est classé au patrimoine immobilier exceptionnel de Wallonie. L'ornementation intérieure est tout à fait exceptionnelle, on y conserve de très nombreuses œuvres d'art et un important mobilier, dont une partie a appartenu au prince-évêque Charles-Nicolas d'Oultremont.

Partager

Partager

Chemin du Cheneux 50 4950 OVIFAT

Château de Reinhardstein

C’est en 1354 que Wenceslas de Luxembourg accorde à Renaud de Waimes l’autorisation de construire un château à cet endroit. Le château passe successivement aux mains des familles Zivelle, des Brandscheid puis des Nassau. 
En 1550, suite au mariage d’Anne de Nassau et de Guillaume de Metternich, Reinhardstein devient la propriété de cette importante famille rhénane, jusqu’à la Révolution Française. Le château est vendu en 1812 par le comte de Metternich, père du chancelier Klement (Congrès de Vienne). Laissé à l’abandon, il se dégrade fortement au fil du temps. En 1965, Jean Overloop, enseignant à Bruxelles et passionné d’histoire, découvre le château en ruines presque par hasard et selon ses propres termes, ce fut le coup de foudre. Il ne lui fallut pas moins de dix-huit mois, aidé de quelques passionnés et s’appuyant sur le savoir-faire des artisans locaux, pour relever Reinhardstein.

De nos jours, le Château revit ! L’ASBL Reinhardstein, propriétaire et gestionnaire du site, s’efforce de proposer une pléiade de manifestations durant l’année. La fête médiévale annuelle est accompagnée de weekends thématiques (concerts de musique, expositions, dégustations, balades nocturnes, etc.) pour satisfaire les petits comme les grands. Des expositions autant contemporaines qu’historiques habillent désormais l’enceinte et les murs du Château. La direction choisit chaque année des collections exceptionnelles et des artistes confirmés pour enrichir l’expérience des visiteurs.

Partager

Limbourg

Stationsstraat 33 3800 Sint-Truiden

Huis Nagels

Venez apprécier l’ambiance de cette maison notariale de 1892, ornée au rez-de-chaussée et au bel-étage de nombreux éléments historiques et architecturaux remarquables. A côté des salons de style renaissance, gothique et Louis XV, c’est surtout le salon de musique de style égyptien qui vous laissera une impression éclectique unique. De la pure égyptomanie! La visite guidée prend fin dans les caves du personnel où vous découvrirez un poêle très particulier. 

Partager

Kasteel Hex, Hoogstraat 1, 3870 Hex Heers

Château de Hex

Le prince de Liège, Mgr Charles de Velbrück, a choisi le vaste paysage légèrement vallonné de la Hesbaye pour créer un paradis terrestre, une 'Arcadie' selon le goût et la philosophie du XVIIIe siècle. Il fit construire d’abord un pavillon de chasse puis un château sur la colline qui s'étend au-dessus du village ainsi que des jardins à la française. Mettant à profit les douces pentes du relief, Il aménagea aussi un parc paysager. Selon la tradition, le château a été construit d’après les plans de l'architecte liégeois Etienne Fayen. Pour l'exécution de son projet, Velbrück a fait appel aux meilleurs artisans de Liège, de Lorraine et d'Italie.  Après son décès, le domaine fut transmis à la famille de Marchant d'Ansembourg. Quand le dernier d'Ansembourg mourut sans enfant, la famille d'Ursel hérita de la propriété.

Partager

Partager

Namur

Rue des Jardins 3a 5537 Annevoie Rouillon

Jardins d’Annevoie

Uniques en Belgique, les Jardins d’eau d’Annevoie offrent un spectacle enchanteur aux visiteurs qui viennent se ressourcer à la musique de l’eau qui coure dans cet écrin de verdure depuis plus de 250 ans. Ses jeux d’eau et fontaines ont la particularité de fonctionner sans machinerie ou pompe. Trésor d’ingénierie pensé par Charles Alexis de Montpelier au XVIIIe siècle, ces Jardins ont traversé le temps et émerveillent maintenant le public de leur splendeur restaurée. Ils sont accessibles du printemps à l’automne et accueillent divers évènements et expositions au cours de l’année, s’inscrivant ainsi comme un espace vivant et culturel. Nous vous invitons donc à venir profiter de cet endroit si spécial. 

Partager

 

Partager

Rue du château de Corroy 5032 Corroy-le-Château (Gembloux)

Château de Corroy

Le château de Corroy-le-Château est un exemple de résidence d’un prince territorial au XIIIe siècle, une forteresse inspirée des châteaux du roi de France. Extérieurement, la conservation de l’édifice est remarquable. En revanche, l’aménagement intérieur a été marqué par les familles qui se sont transmis cet héritage. Les salons contiennent des œuvres d’art de qualité, sans oublier «l’armoire magique » inaugurée en 2021. En 2010, le château a été apporté aux Demeures Historiques et le XVe marquis de Trazegnies l’entretient et y habite.  

Partager

Partager


Freÿr 12, 5540 Hastière

Freÿr

L’ancienne résidence d’été des Ducs de Beaufort-Spontin, de style Renaissance, vous accueille dans son intérieur décoré par les 20 générations qui ont habité ces lieux. Elles vous invitent à rencontrer l’Histoire (hôtes royaux, traité du café) dans un cadre naturel somptueux. Les jardins formels en terrasses, dans le style de Le Nôtre avec le murmure des jets d’eau, le parfum des orangers tricentenaires et l’ ensemble de petits labyrinthes enchanteront petits et grands.  

Partager

Partager


Hainaut

Rue du Château 8, 7941 Brugelette

Château d’Attre

Le château est construit en 1752 sur des fondations plus anciennes. L’aménagement intérieur de style Louis XV est dû à François-Ferdinand Franeau d’Hyon, comte de Gomegnies, chambellan à la cour de l’empereur Joseph II d’Autriche. La gouvernante des Pays-Bas, l’archiduchesse Marie-Christine (sœur de Joseph II) et son mari, Albert de Saxe, fréquentent volontiers le château d’Attre pour des parties de chasse (1782 à 1788). Un rocher artificiel, avec pavillon au sommet, est érigé dans le parc pour servir de point d’observation. 

Partager

 

Partager

Rue de Villegas 7063 Soignies

Château de Louvignies

Siège d’une seigneurie attestée depuis 1389, la terre de Louvignies fut acquise en 1716 par Rodrigue de Péralta, gouverneur de Charleroi. Le château fut modernisé en 1767. Passé par mariage à la famille de Villegas de Saint- Pierre, la propriété fit l’objet d’une vaste campagne d’aménagement et de reconstruction de 1868 à 1885. La demeure est transformée en un accueillant château éclectique. Le détail des travaux nous est connu grâce à toute série de documents d’archives (plans, factures d’artisans, agendas du comte et de la comtesse, conservés au château grâce à la vigilance).  

Partager

Partager

11, rue du Château, 7970 Beloeil

Château de Belœil

Le domaine de Belœil est la résidence des Princes de Ligne depuis le XIVème siècle.
Chacun des salons dispose d’un mobilier d’époque, riches de leur faste et de leur histoire où de nombreuses pièces de collection sont exposées.
Le jardin à la française, alternance harmonieuse d’eau et de verdure, d’ombre et de lumière, est entretenu fidèlement dans le souci d’en respecter le dessin original qui date de 1664.
Ce cadre somptueux se prête magnifiquement à l’organisation de toute manifestation de prestige.

Partager

Partager

 
Chaussée de Tournai 17, 7970 Pipaix

Château de La Catoire

A quelques foulées de la chaussée reliant Leuze à Tournai, se dresse le château de la Catoire. Cette propriété appartenait au dix-septième siècle à la famille Haudion, puis passe en 1751 à Albert Hannecart, chevalier et seigneur de Wasmes-Briffoeil. La bâtisse que l'on peut observer aujourd'hui date du dix-neuvième siècle. C'est la famille de Séjournet de Rameignies qui l'a fait construire. De style classique, l'architecture adopte également l'esprit palladien. Des corps de ferme, un important parc paysager, ainsi que des bois complètent cet beau domaine tournaisien. Les propriétaires actuels ont entrepris des travaux de rénovation et proposent les dépendances du château pour divers événements familiaux et professionnels.

 

Partager

Partager

 

Brabant Flamand

Isidoor Van Beverenstraat 5, 1702 Groot-Bijgaarden

Château de Grand-Bigard

Le château de Grand-Bigard, à 7 km de Bruxelles, est, sans conteste, l’un des joyaux du patrimoine belge. Le château est entouré d’un large fossé où dort une eau profonde et que délimitent de grands hêtres plusieurs fois séculaires. Un pont à cinq arches, commandé par deux magots héraldiques l’enjambe et conduit au pont-levis qui précède le châtelet d’entrée dont la partie centrale date du XVe siècle. Le château est un bâtiment aux vastes proportions et d’une pureté de style admirable: il constitue un spécimen remarquable de la Renaissance flamande, et se compose d’un long corps de logis à un étage. La chapelle, à l’aile droite, n’a subi aucune modification depuis trois siècles. Erigé vers 1347, le donjon comporte quatre étages. De la plate-forme du quatrième étage, un panorama prestigieux se déroule sur le paysage à trente kilomètres à la ronde. 

 

Partager

Servaislaan 8, 1500 Hal

Villa Servais

Dès son plus jeune âge, François Servais né à Hal en 1807, fait preuve d’un talent musical exceptionnel. Rapidement les portes s’ouvrent lui permettant de réaliser une carrière remarquable non seulement en Belgique mais bien au-delà de ses frontières jusqu’en Russie où il rencontra Sophie Feygin, sa future épouse. Ses qualités d’impresario leur permettent de mener grand train. En 1847, ils font construire à Hal la fameuse Villa de style palladien réunissant les nombreuses influences de leurs voyages. La Villa devient leur résidence préférée et le lieu de rencontre de musiciens et d’artistes locaux et internationaux. En vous installant dans le confortable salon de thé de la villa, vous voyagez aux quatre coins du monde. En 2016, Maud et Geert De Poorter eurent le coup de foudre pour cette maison. Durant cinq ans, chaque pièce fut restaurée au bouton en respectant son ancienne disposition et l’esprit du XIXe siècle mais en équipant la maison de tout le confort contemporain.


Partager

                     

 

Partager

Grote baan 200-202, 1602 Drogenbos

Château Calmeyn

Le Château Calmeyn à Drogenbos est une magnifique construction de plaisance de style néo-classique érigée aux portes de Bruxelles en 1853 par le fameux architecte Jean-Pierre Cluysenaar (1811-1880). Il se situe au sein d’un grand parc arboré d’une quarantaine d’hectares sillonné de routes pavées et agrémenté d’un vaste étang et de son île.  Le bien possède une très belle galerie de réception avec vue imprenable sur l’allée menant à Uccle.  De cette Galerie, on accède directement aux 4 grands salons de réception. Le château peut accueillir 200 personnes assises dans les différents salons. Néanmoins, il est possible de disposer des tentes ou d’autres structures sur les différentes terrasses qui l’entourent. Le château possède différentes commodités : pièce de stockage, toilettes, vestiaire, cuisine…


Partager

 

Partager

Brabant Wallon

Rue de l’Eglise 40, 1332 Rixensart

Château de Rixensart

La seigneurie de Rixensart est mentionnée dès 1217. La famille de Croÿ achète en 1536 le domaine qui revient en 1586 à Jean-Charles de Gavre, comte de Frésin (1564 †1629). Il agrandit la tour en la prolongeant par un bâtiment achevé en 1631. A la fin du XVIIème siècle, l’ancienne partie du Château est en partie incendiée par les troupes de Louis XIV. La tour médiévale ne sera pas restaurée. A sa place s’élève l’église Ste Croix, dont le chevet repose sur les anciennes fondations. Le célèbre Spinola investit le lieu et c’est à lui que l’on doit l’ élégant ensemble actuel classé « Monument exceptionnel de Wallonie » et dont la silhouette s’intègre si harmonieusement dans le paysage. Depuis 1715, la famille Merode préside à la destinée de ce joyau, convaincue qu’un tel patrimoine historique et culturel est un « présent » du passé. 


Partager

Luxembourg

Château de Gomery 6760 Gomery

Château de Gomery

Les parties les plus anciennes du château de Gomery datent de la seconde moitié du 12 ème siècle, dont la chapelle. Les millésimes de 1601 et 1604, respectivement gravés sur la corniche de la façade sud et sur une gargouille du donjon, attestent d’une importante transformation de l’époque. Le château était configuré autour d’une cour carrée avec quatre tours d’angle (dont deux subsistent) et était bordé de douves, l’accès se faisant par un pont-levis du donjon vers les dépendances. Depuis 1726, le château est la propriété de la famille de Gerlache dont les membres les plus célèbres sont le baron Etienne-Constantin de Gerlache, président du Congrès national en 1830, le baron Adrien de Gerlache de Gomery, commandant de l’expédition antarctique belge (1897-1899) à bord de ‘la Belgica’, ainsi que son fils Gaston qui dirigea celle de 1957-1959 à la base Roi Baudouin. L’aile sud du château fut rasée en 1817. L’aile nord, le donjon et la chapelle font l’objet de rénovations à chaque génération. Ce château est l’un des plus anciens de la Gaume.

Bruxelles

Rue des Francs 5, 1040 Bruxelles

Maison Cauchie

La Maison Cauchie est l'une des œuvres les plus originales de l'Art nouveau bruxellois, à la fois influencée par l'œuvre de l'architecte de Glasgow Charles Rennie Mackintosh et par les réalisations de la Sécession viennoise. Paul Cauchie (1875-1952), peintre, graphiste, créateur de mobilier et architecte, illustre avec brio les différentes facettes du renouveau décoratif marqué par l'Art nouveau.

Une façade publicitaire ! La maison Cauchie est très linéaire et géométrique. Les matériaux nobles, typiques de l’architecture art nouveau, sont ici remplacés par un crépi qui enduit la façade à la manière d’une toile de tableau. Les sgraffites, composés de motifs stylisés bien distincts, témoignent d’un amour pour le travail soigné et maîtrisé. Une cariatide, Clio, aux bras levés soutient un cartouche « Par nous, pour nous », véritable profession de foi dans une démarche artistique personnalisée qui s’étend de la façade à la décoration intérieure, entièrement conçue par le couple d’artistes.

Boulevard du Jubilé 86, 1080 Bruxelles

Hotel Riez

L'élargissement du canal de Willebroeck et la création d'un nouveau port maritime à Bruxelles à la fin du XIXe siècle entraînent la construction du site de Tour et Taxis. Le développement de ce nouveau pôle économique accueillera quelques demeures art-déco remarquables, comme l’hôtel Riez, destinées à des chefs d’entreprise ayant des intérêts à proximité du port.
La construction sera opérée par l’entreprise Ed. François et Fils. Cet entrepreneur est loin d’être un inconnu puisqu’il a déjà été chargé par Victor Horta de la construction de l’hôtel Solvay (1894-1903), a participé à la construction du Résidence Palace (architecte Michel Polak, 1922-1927) et sera chargé plus tard de la construction de la villa Empain (architecte Michel Polak, 1930-1934).
La somptuosité du décor intérieur témoigne du statut de Joachim Riez, négociant devenu administrateur-directeur général et enfin industriel[1]. Il apparaît que ce décor est dû à une collaboration entre l’architecte Jean-Baptiste Dewin et les Ateliers d’art de Courtrai De Coene Frères.

Avenue Léo Errera 41, 1180 Bruxelles

Van Buuren Museum & Gardens

Le musée et les jardins Van Buuren sont le fruit de l'amour et de la passion du couple David et Alice Van Buuren pour l'art et la beauté. La maison Art déco, construite en 1928, abrite aujourd'hui une collection exceptionnelle d'œuvres d'art, de mobilier rare, de tapis signés, de vitraux, de sculptures et de tableaux de maîtres belges et internationaux, du XVe au XXe siècle. Une visite de cette maison-musée est une plongée dans l'histoire artistique et culturelle de la Belgique et de l’Europe durant l’Entre-deux-guerres. 
Les jardins du Musée Van Buuren sont tout aussi fascinants que la maison elle-même. Initialement étendus sur 26 ares en 1924, ils couvrent aujourd'hui 1,2 hectares. Ces jardins sont une véritable œuvre d'art paysager, créée en harmonie avec l'architecture de la maison. La première partie a été conçue par Jules Buyssens (1872-1958), tandis qu'Alice Van Buuren a imaginé le labyrinthe et le jardin du cœur de René Pechère (1908-2002) comme un complément idéal à la villa et au jardin existant.
Associant harmonieusement des éléments pittoresques et l'Art déco, le parc se compose de six espaces distincts : le Jardin pittoresque, la Petite roseraie, la Grande roseraie, le Labyrinthe, le Jardin du Cœur et le verger. Ce joyau de verdure situé au cœur de Bruxelles peut être apprécié à toutes les saisons.
Les jardins, classés en tant que sites en 1997 et comme monuments par Arrêté Gouvernemental le 29 avril 2004, sont un témoin éminent du courant artistique du Nouveau Jardin Pittoresque. La restauration du Jardin Pittoresque a été distinguée par le prix Europa Nostra en 2015.

Partager

Partager

 

Envie de voir votre demeure d’exception rejoindre cette page ?

Rien de plus simple : contactez-nous pour plus de renseignements et devenez membre de l’Association Royale des Demeures Historiques et Jardins dès aujourd’hui !